Santé

Alcool et sommeil: les répercussions inattendues

Alcool et sommeil: les répercussions inattendues

Vacances d’été riment généralement avec consommation d’alcool. En effet, entre les barbecues entre copains, les après-midis en terrasse et les apéros prolongés, les occasions de consommer des boissons alcoolisées se font généralement plus nombreuses lorsque le soleil est de la partie. Si l’on connaît déjà les répercussions que peut avoir l’alcool sur nos comportements, il est une conséquence de l’alcool que l’on connaît moins. Intéressons-nous dans les lignes qui vont suivre à l’influence de l’alcool sur la qualité de notre sommeil.

La croyance populaire veut que, lorsque l’on a bu un ou plusieurs verre(s), il est plus rapide et facile de rejoindre les bras de Morphée. Si ce n’est pas totalement faux, il semblerait toutefois nous soyons davantage susceptibles de nous réveiller et, par conséquent, que la qualité de notre sommeil s’en verrait altérée.

Alcool et cycles de sommeil

Peut-être le savez-vous déjà, mais, au cours d’une nuit, nous passons successivement à travers diverses phases de sommeil plus ou moins profond:

  • Stade 1: phase d’endormissement
  • Stade 2: phase de sommeil lent et léger
  • Stades 3 et 4: phase de sommeil lent et profond
  • Stade 5: sommeil paradoxal (rêves)

Un cycle de sommeil est donc composé de ces différents stades. Chaque cycle s’étend sur une durée d’environ 90 minutes. Si, lorsque nous sommes alcoolisés, il nous arrive de nous réveiller plus fréquemment, cela a également pour conséquence de nous faire passer moins de temps qu’à l’accoutumée dans les stades de sommeil profond, entraînant logiquement une baisse de la qualité de notre sommeil.

Ce phénomène explique la raison pour laquelle, lorsque nous nous réveillons après une dure soirée, nous nous sentons encore généralement très fatigués. Notre sommeil n’a en réalité pas été aussi récupérateur qu’il aurait dû l’être. Ceci explique donc cela! 😉

Pour réduire au minimum ces effets indésirables, il est recommandé de ne plus boire une seule goutte d’alcool durant les 3 heures précédant le moment du coucher. Par contre, il est tout indiqué de boire un grand verre d’eau juste avant de nous étaler de tout notre long sur notre matelas, de manière à réduire les risques de déshydratation. Nous sommes donc prévenus!

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

Les plus populaires

To Top