Santé

Arthrite – Les traitements de cette maladie inflammatoire

Arthrite - Les traitements de cette maladie inflammatoire

L’arthrite est une maladie inflammatoire chronique qui affecte les articulations. Elle peut toucher une articulation ou plusieurs. Il existe plus de 100 différents types d’arthrite, chacun ayant des causes et traitements plus ou moins similaires. Néanmoins, les deux types les plus communs sont l’ostéoarthrite et l’arthrite rhumatoïde.

Les symptômes les plus communs sont les douleurs articulaires, les gonflements (œdèmes) et les rigidités. Il est également possible d’éprouver des difficultés à se mouvoir et des rougeurs de la peau autour des articulations touchées.

Comment l’arthrite est-elle traitée ?

Le but principal du traitement est de réduire la douleur éprouvée et prévenir des dégâts supplémentaires aux articulations. Le traitement lui-même dépendra de ce qui fonctionne le mieux pour le patient. Certains préféreront des chaufferettes électriques et des sachets de glace pour calmer les douleurs alors que d’autres pourraient opter pour un dispositif d’aide à la mobilité, comme une canne, afin de soulager la pression exercée sur les articulations endolories.

L’amélioration des fonctions articulaire est également important. Le professionnel de santé peut prescrire ou recommander une combinaison de traitements afin d’obtenir le meilleur résultat.

Chirurgie

Un acte chirurgical visant à remplacer l’articulation par un system artificiel peut être une option. Cette solution est le plus souvent réalisée pour remplacer les articulations des hanches et des genoux.  Si l’arthrite est plus sévère au niveau des doigts ou des poignets, il est possible de fusionner les articulations. Cette procédure implique alors de lier les os jusqu’à ce qu’ils ne forment plus qu’un.

Solutions médicamenteuses

Un certain nombre de médicaments peuvent être prescris pour traiter l’arthrite :

  • des analgésiques, comme l’hydrocodone ou le paracétamol, pour la gestion de la douleur – mais ils n’aident pas à diminuer l’inflammation.
  • des anti-inflammatoires comme l’ibuprofène et les salicylates pour contrôler la douleur et les inflammations. Les salicylates devraient cependant être utilisés très prudemment car ce sont des anticoagulants.
  • des immunosuppresseurs tels que la prednisone ou la cortisone pour réduire l’inflammation.

Les personnes qui souffrent d’arthrite rhumatoïde, sont parfois prescrites des corticoïdes ou des médicaments antirhumatismaux afin d’inhiber l’activité du système immunitaire. Cette solution n’est pas idéale car les patients sont plus susceptibles de tomber malade ou être sujet à certains symptômes inconfortables. Les traitements médicamenteux peuvent, en effet, avoir des effets secondaires, notamment sur le système digestif (ballonnements, diarrhées, constipation, etc.).

Diététique

La perte de poids et le maintien d’un poids sain permettent de réduire le risque de développer une ostéoarthrite et peuvent réduire les symptômes chez celles et ceux qui souffrent déjà de la maladie. Une alimentation saine et équilibrée ou un menu minceur est l’un des deux aspects importants dans la perte de poids – l’autre étant une l’activité sportive ou physique régulière.

D’autre part, opter pour un régime alimentaire contenant de nombreux antioxydants permet d’éliminer les radicaux libres qui endommagent les articulations et procure à ces dernières les substances nécessaires pour la réparation et à la formation de nouveaux cartilages.

Les produits alimentaires riches en antioxydants, tels que les fruits frais, les légumes et les herbes, permettent de réduire les inflammations. D’autres aliments permettant de réduire les inflammations incluent le poisson et les noix. A l’inverse, les produits alimentaires à éviter lorsque l’on souffre d’arthrite incluent les aliments frits, les produits alimentaires traités, les produits laitiers et une trop grande consommation de viande (protéines animale).

Certaines études suggèrent également que des anticorps contre le gluten pourraient être présents chez les patients souffrant d’arthrite rhumatoïde. Un régime sans gluten pourrait donc freiner la progression de la maladie et de ses symptômes.

Enfin, il est recommandé s’hydrater souvent afin de bien lubrifier les articulations.

Thérapie physique

La physiothérapie, impliquant des exercices qui aideront à renforcer les muscles, articulations et ligaments, est un composant principal de traitement de l’arthrite par les ostéopathes. On parle de technique de « réarticulation » et de « détente tissulaire ».

L’ostéopathe ne peut pas soigner ces maladies articulaires, mais il peut ainsi soulager les douleurs, réduire la raideur musculaire et améliorer la mobilité des articulations. L’ostéopathe proposera des exercices physiques journaliers permettant de maintenir la flexibilité des membres et le capital musculaire.

La natation est souvent une activité sportive recommandée aux personnes souffrant d’arthrite parce qu’elle n’implique pas de pressions sur les articulations, comme c’est le cas de la marche par exemple. Les exercices spécifiques sont néanmoins à définir avec l’ostéopathes, en fonction de la situation du patient.

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

Les plus populaires

To Top