Santé

Chirurgie de l’obésité : pas sans un encadrement de qualité

Chirurgie de l’obésité : pas sans un encadrement de qualité

La chirurgie de l’obésité connaît un succès toujours croissant en Belgique. Le constat santé du Belge est préoccupant : une personne sur deux est en surpoids, une sur cinq est carrément obèse.

La chirurgie bariatrique : solution miracle

Sleeve gastrectomie, bypass gastrique ou anneau gastrique sont des techniques chirurgicales à présent bien connues du grand public.

  • La sleeve gastrectomie consiste à enlever définitivement deux tiers de l’estomac ;
  • Le bypass gastrique crée un court-circuit, réduisant la taille de l’estomac ;
  • L’anneau gastrique se place autour de l’estomac, et crée deux poches séparées par un système de sablier, conduisant à une satiété rapide.

Elles constituent des solutions contre l’obésité et les pathologies liées au surpoids (appelées facteurs de comorbidité : apnées du sommeil, hypertension, diabète). Les opérations bariatriques permettent aux patients de perdre plusieurs dizaines de kilos et de lutter contre ces maladies et les troubles cardio-vasculaires qu’elles provoquent.

Business de l’obésité

Le problème provient de certaines pratiques cliniques : certains centres spécialisés opèrent à tour de bras sans offrir au patient le suivi pré et postopératoire qu’il est en droit d’attendre pour une opération qui est tout sauf bénigne.

Certaines conditions doivent être remplies pour être opéré et remboursé de la Mutuelle :

  • Avoir 18 ans ;
  • Présenter un Indice de Masse Corporelle supérieur à 40 ou à 35 avec facteur de comorbidité avéré.

Déclarer un patient mineur sous un autre nom ou ajouter sur le papier quelques kilos de plus au patient sont monnaie courante et parfaitement intolérable aux yeux du corps médical.

L’intérêt lucratif est clairement ce qui guide ces pratiques.

Suivi lié à la chirurgie de l’obésité

Les risques de complications sont bien réels, de même que des troubles psychologiques peuvent survenir ou s’accentuer. On déplore un taux de suicide 4 fois plus élevé chez les patients ayant subi une chirurgie pour maigrir, et un taux de séparation/divorce supérieur à la moyenne.

Vous souhaitez vous faire opérer pour perdre du poids ? Rassurez-vous : il y a plus d’avantages que d’inconvénients à se faire opérer. Le succès de l’opération dépend de plusieurs éléments :

  • Votre implication dans la perte de poids : par le respect des consignes alimentaires données par le nutritionniste ou la diététicienne, et la reprise d’une activité physique encadrée et régulière ;
  • Se faire opérer de l’obésité dans un centre ou une clinique offrant un encadrement sérieux avant et après l’opération. Ce suivi commence en réalité dès avant l’opération, et se poursuit durant plusieurs mois après, par des contrôles réguliers et la collaboration avec votre médecin traitant. Vous serez encouragé au fil du temps à vous inscrire dans une salle ou un club de sport afin de poursuivre une activité physique.
Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

Les plus populaires

To Top