Technologie

Le cloud computing: un système de plus en plus utilisé

Le cloud computing: un système de plus en plus utilisé

De plus en plus de personnes utilisent le cloud computing. Savez-vous précisément ce que c’est ainsi que les différents acteurs présents sur le marché? 

Le cloud computing

Définition

Le cloud computing, ou l’informatique en nuage ou nuagique, consiste à exploiter la puissance de calcul ou de stockage de serveurs informatiques distants par l’intermédiaire d’un réseau, généralement Internet. Les serveurs sont loués à la demande, le plus souvent par tranche d’utilisation, selon des critères techniques (puissance, bande passante, etc.), mais, également, au forfait. Le cloud computing se caractérise par sa grande souplesse : selon le niveau de compétence de l’utilisateur client, il est possible de gérer soi-même son serveur ou de se contenter d’utiliser des applications à distances. Source: Wikipédia

En d’autres termes, il s’agit d’utiliser les ressources informatiques que l’on ne possède pas pour y stocker des fichiers (photos, vidéos, musiques, documents, etc.) ou utiliser des logiciels.

Les principaux fournisseurs

Dans le monde du cloud computing, 5 grands fournisseurs américains se partagent la plus grosse part du gâteau. Il s’agit de Google, Apple, Microsoft, Amazon et Dropbox. Voyons les offres de chacune de ces entreprises. Les tarifs ci-dessous sont des tarifs mensuels.

Google

Plus besoin de présenter la célèbre firme de Moutain View. Moteur de recherche numéro 1 dans le monde, Google est un géant américain. Déjà actif dans le domaine du cloud avec Google Drive, la firme américaine vient de présenter sa nouvelle offre: Google One. La particularité de Google One réside dans le fait que la capacité de stockage pourra être divisée entre plusieurs membres d’une même famille (maximum 5) et offrira également un support 24h/24 pour l’ensemble des services Google.

Google propose une offre gratuite limitée à 15 Go de stockage. Si vous désirez plus, il vous faudra sortir votre portefeuille chaque mois: 1,99 $ pour 100 Go, 2,99 $ pour 200 Go, 9,99 $ pour 2 To (2.000 Go), 99,99 $ pour 10 To (10.000 Go), 199 $ pour 20 To (20.000 Go) et enfin 299 $ pour 30 To (30.000 Go), de quoi tenir un bon moment !

Apple

Apple propose également son service de cloud mais celui-ci est exclusivement réservé à ses utilisateurs. En d’autres termes, seuls ceux ayant un iPhone, iPad ou un Mac pourront accéder à l’iCloud. Ce cloud a une compatibilité parfaite avec l’ensemble des applications d’Apple.

Concernant les tarifs, l’offre gratuite est limitée à 5 Go. Pour 0,99 € vous pourrez bénéficier de 50 Go, 200 Go pour 2,99 € et enfin 2 To pour 9,99 €.

Microsoft

La firme américaine a beau être connue, son offre en matière de cloud computing est quant à elle assez méconnue. Les tarifs de Microsoft sont intéressants surtout pour l’offre à 5 To qui donne également accès à toute la Suite Office aussi bien sur PC que sur Mac.

Comme pour Apple, la limite gratuite sera fixé à 5 Go. pour 2 € par mois vous pourrez étendre cette limite à 50 Go, 7 € vous débloqueront 1 To et enfin pour 10 € vous pourrez profiter de 5 To.

Amazon

Bien que ses offres professionnelles soient alléchantes, Amazon ne propose que peu d’offres grand public: 2 et celles-ci ne sont clairement pas avantageuses.

11,99 $ pour 100 Go et 59,99 $ pour 1 To.

Dropbox

Le précurseur du cloud est toujours dans la compétition même si celui-ci se concentre plus sur les entreprises.

Gratuit: 2 Go. 9,99 €: 1 To.

Vous connaissez désormais l’utilité du cloud computing ainsi que les différentes entreprises présentes sur le marché. Comme vous avez pu le voir, certains tarifs sont très intéressants. Google One et Microsoft OneDrive sortent du lot pour les utilisateurs Windows et iCloud peut être une alternative intéressante pour les utilisateurs d’IOS.

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

Les plus populaires

To Top