Société

Le harcèlement scolaire, ce fléau

Le harcèlement scolaire, ce fléau

Un enfant sur dix affirme avoir déjà été victime d’harcèlement scolaire, qu’il soit physique ou moral. En tant que parent d’enfant harcelé il est parfois difficile d’adopter les bonnes réactions, de parvenir à déceler les signaux annonciateurs. Comment savoir? Comment y faire face? Quelle solution? Réponses.   

Si l’on en entend davantage parler au travers des médias qu’auparavant, le harcèlement scolaire n’a toutefois rien de neuf. Cette dualité brimé-brimeur a d’ailleurs toujours existé, à la différence près, qu’actuellement, elle est rendue publique, amplifiée par le biais des réseaux sociaux. Une phrase, autrefois éphémère, peut désormais être gravée dans la pierre grâce ou à cause, c’est selon, d’internet…

Comment savoir si mon enfant est harcelé?

Votre tête blonde, autrefois très sociable, tend à se renfermer? Lui qui était jusqu’alors particulièrement enclin à vous raconter les moindres détails de sa journée, se mure désormais dans le silence? Un changement de comportement est généralement le premier signe d’un mal-être. Troubles de l’alimentation, chute des résultats scolaires, perte de confiance,… sont autant de symptômes vous permettant de vous mettre la puce à l’oreille.

Que faire?

Comment réagir? Le dialogue, est, dans ce cas précis comme dans bon nombre de situations d’ailleurs, la clé. Rassurez-le, affirmez-lui que la situation qu’il vit actuellement n’est pas normale, qu’il n’est pas seul et que cela ne peut plus durer. Les enseignants sont depuis peu particulièrement sensibilisés au harcèlement scolaire. Discutez-en ensemble.

Si le harcèlement est allé trop loin, un changement d’établissement peut également être envisagé. Si votre enfant refuse de vous faire part de ce qui le ronge malgré des indices évidents, peut-être a-t-il besoin de se confier à quelqu’un d’autre que vous, à un psy à Verviers ou à un psychologue à Liège, par exemple.

Existe-t-il des profils d’enfants harcelés?

Si chaque cas et à prendre individuellement, force est de constater que les enfants précoces, les enfants vulnérables ou encore les enfants immatures sont plus régulièrement sujets au harcèlement scolaire. À l’inverse, les enfants harceleurs peuvent être qualifiés de narcissiques.

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

Les plus populaires

To Top