Les pyramides: tombeaux des rois

Les pyramides: tombeaux des rois

Véritables icônes de l’Egypte antique, les pyramides ont fasciné bon nombre de personnes, des archéologues aux historiens en passant par les villageois. La méthode de construction de ces énormes structures fait encore couler beaucoup d’encre. Qu’en est-il de leur rôle principal?

Le tombeau des rois

Origines des tombeaux

Les Égyptiens croyaient en une vie après la mort, accessible uniquement après avoir été momifiés. Pour cette raison, ils accordaient une grande importance aux sépultures, qu’ils préparaient soigneusement de leur vivant.

La tombe égyptienne avait 2 utilités:

  • Conserver les biens du défunts ainsi que le corps momifié,
  • Rendre un culte funéraire au défunt.

Afin d’éviter le pillage, ces deux utilités ont chacune leur partie.

La conservation du corps et des biens se fait dans une chambre funéraire, sous terre (qui n’est pas accessible par les vivants une fois l’enterrement terminé).

Le culte, quant à lui, est réalisé dans une chapelle au sein du tombeau où chaque personne venant se recueillir peut déposer une offrande.

En fin de compte, le corps est sous terre et le culte se fait à la surface. Les rites funéraires égyptiens sont les ancêtres de nos rites actuels qui, eux, ont moins d’extravagances.

Les tombes de l’Ancien Empire

La tombe n’avait pas le même aspect suivant le rang social du défunt. Dans l’ancien empire, les dignitaires étaient enterrés dans des mastabas (petits tombeaux) et les rois dans les pyramides.

La plus grande pyramide du monde et la plus connue est celle de Khéops. Dans toute sa splendeur, celle-ci mesurait 146 mètres de haut soit, un peu moins de la moitié de la hauteur de la tour Eiffel ! Viennent ensuite les pyramides de Khéphren et de Mykérinos.

Les tombes du Nouvel Empire

Entre 1545 et 1295 AC, les pharaons sont inhumés à Thèbes (aujourd’hui Louxor), la nouvelle nécropole des pharaons égyptiens. Les pyramides, trop volumineuses et facilement repérables ont été la proie de pillages. Pour contrer ce phénomène, les hypogées sont créés. L’hypogée est un dérivé du mastaba mais celle-ci était creusée dans le roc des montagnes. La nouveauté de cette tombe réside dans le fait que le lieu de culte n’est pas dans le même endroit que le lieu où repose le défunt. Ainsi les tombeaux et les effets personnels du défunts sont bien cachés.

Les rangs sociaux avaient encore une importance à ce moment la. Les pharaons étaient enterrés dans « La Vallée des Rois« , les reines quant à elles étaient inhumées dans « La Vallée des Reines« , les dignitaires dans « La Vallée des Nobles » et enfin, les artisans dans « La Vallée des Artisans« .

Si vous aussi vous désirez avoir un enterrement digne des plus grands pharaons, n’hésitez pas à contacter un funérarium à Blegny.

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

Les plus populaires

To Top