Alimentation

Pourquoi pas un Saint-Emilion-Grand-Cru pour les fêtes ?

Pourquoi pas un Saint-Emilion-Grand-Cru pour les fêtes ?

Les fêtes de fin d’année approchent et que vous receviez la belle-famille à Noël ou des amis au Nouvel An, vous commencez déjà à réfléchir à vos menus et à vos vins… Et si vous sortiez un Saint-Emilion-Grand-Cru ? 

Pour l’apéritif, pour accompagner les petits amuse-gueules de votre traiteur préféré, pas de problème, vous avez commandé via votre comité d’entreprise une caisse de champagne.

Pour l’entrée, pas de problème non plus. Pour accompagner les fruits de mer et le saumon – il y en a toujours un qui n’aime pas les huîtres ! – vous avez mis de côté un petit muscadet qui fera bien l’affaire.

Car après, vous avez décidé de sortir le grand jeu. Avec le foie gras, cette année, pas de Montbazillac ou de Sainte-Croix-du-Mont, vous avez décidé de déboucher un Sauternes que vous avez en cave depuis quinze ans.

Pourquoi pas un Saint-Emilion-Grand-Cru pour les fêtes ?

Pourquoi ne pas faire la différence avec un Saint-Emilion-Grand-Cru ?

C’est après que ça se corse. Car quoi mettre sur la table pour faire honneur à la sacro-sainte dinde farcie ? Bourgogne, Bordeaux, votre cœur balance.

Et vous êtes un peu coincé. Car après avoir sorti le Sauternes, compliqué de servir un petit Bordeaux.

La tentation Saint-Emilion vous trotte dans la tête depuis un moment. C’est sûr, avec un Saint-Emilion-Grand-Cru, beau-papa sera impressionné. Mais question budget, vous commencez à transpirer.

Les premières recherches que vous avez faites sur le web vous ont donné quelques sueurs froides. Pas de panique. Car à Saint-Emilion, il y a les Grands Crus classés A. Et là, c’est sûr, si vous décidez de craquer pour un château Angélus, un Ausone, un Pavie ou un Cheval-Blanc, la carte bleue va chauffer. Mais vous n’êtes pas obligés de « jouer » en classe A ni même en classe B avec un Figeac, un Mondotte ou un Gaffelière pour épater vos invités.

Un Saint-Emilion-Grand-Cru, vous allez pouvoir en trouver pour quelques dizaines d’euros comme un Cantenac, ce n’est pas introuvable. Et si vous êtes nombreux, n’hésitez pas à mettre dans votre panier un magnum. Dans cette gamme de Saint-Emilion-Grand-Cru, vous dénicherez chez votre caviste, dans le rayon vins de votre supermarché ou encore sur des sites de Grands Crus des Corbin, Fonroque ou autre Fombrauge. C’est vrai, que d’un millésime à l’autre, le prix peut grimper.

Vous pourrez vous faire vraiment plaisir. Avec par exemple un château La Dominique 2012. Succès garanti.

Et si on vous fait remarquer que vous auriez dû le garder en cave encore pendant 10 ans, vous pourrez répondre qu’un Saint-Emilion-Grand-Cru procure des sensations même lorsqu’il n’a que quatre ans.

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

Les plus populaires

To Top