Sport

La réaction de Nissan face à la nouvelle nomination chez Renault

La réaction de Nissan face à la nouvelle nomination chez Renault

Suite à l’emprisonnement de C. Ghosn pour détournement et abus de biens sociaux, les administrateurs de la société Nissan avaient proposé, le 5 février 2019, la nomination de Jean-Dominique Senard, pour siéger avec eux. Ce dernier a été élu pour siéger à la tête de la marque Renault le 24 janvier 2019. Sans faire conclusion hâtive, Nissan envisage-t-elle le mettre à la tête du Conseil d’Administration ? Toutefois, la proposition du conseil d’Administration de Nissan reste précaire car elle nécessite l’approbation de l’assemblée générale du 8 Avril.

Qui est Jean-Dominique Senard ?

Jean-Dominique Senard, âgé de 65 ans, assure également, depuis 7 ans, la présidence de Michelin, et depuis le 24 janvier, la présidence du groupe Renault. Il a été nommé à ce poste pour collaborer avec Thiery Bolloré, le DG et qui avait occupé le poste de PDG par intérim. Lors de sa nomination, J.D. Senard avait affirmé qu’il serait heureux de pouvoir encore servir. Il devra ainsi combler les lacunes du temps de Carlos Ghosn et de mettre en œuvre des stratégies pour promouvoir l’image de Renault. Etant nommé par le CA de Nissan en tant qu’Administrateur, il endossera également le devoir de préserver l’image de la marque Nissan.

Pourquoi cette décision et quelle sera la suite ?

C, Ghosn, son prédécesseur, occupait à la fois le poste de PCA chez Nissan et de Président du conseil et Directeur général chez Renault. Suite à son arrestation, le CA de Nissan a désigné Monsieur J.D. Senard à l’ancien poste de M. Ghosn. L’assemblée générale du constructeur japonais devra voter de la destitution de ce dernier, mais également de la nomination du nouvel administrateur. La nomination de M. Senard à la tête de  Renault a été félicitée et approuvée par Hiroto Saikawa, le Président Directeur Général de Nissan. On pourrait déduire que Nissan prévoit de le mettre à la tête du Conseil d’Administration à la place de M.Carlos Ghosn. Cela reste cependant une déduction. En tant que nouveau président, M. Senard doit porter son attention à l’alliance entre la marque Renault, Nissan et Mitsubishi.

Quid de l’avenir des relations commerciales et des marques ?

Nissan et Renault n’ont jamais cessé d’évoluer et de se développer malgré l’affaire C.Ghosn qui aurait pu freiner leur exploitation. On peut espérer qu’avec un nouveau président à sa tête, la marque Renault pourra se marquer cette année. On peut aussi supposer que la nomination de J.D Senard pour assurer les fonctions d’administrateur fait partie de la stratégie de Nissan pour l’avenir de la marque. Quoi qu’il en soit, les 2 constructeurs n’ont jamais cessé de produire des voitures et des pièces automobiles. En cas de besoin, ces pièces automobiles peuvent être commandées chez Tutto-parts, un distributeur de renom de pièces détachées.

L’attention des auditeurs se tourne actuellement vers la marque Nissan. Après délibération de l’assemblée générale, va-t-elle nommer M. Senard à la tête de son conseil d’Administration ou faire autrement ? Quoi qu’il en soit, la collaboration Renault et Nissan est sur une bonne voie.

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

Les plus populaires

To Top