Santé

Boire de l’alcool : néfaste pour la fertilité masculine

biere-alcool

Ceux qui s’intéressent de près ou de loin aux problèmes d’infertilité savent que la consommation de substances telles que l’alcool, le tabac ou la drogue peuvent avoir un influence négative sur la fertilité des hommes mais au début du mois d’octobre, une étude danoise a été publiée confirmant l’impact de l’alcool. Mais l’étude ne fait pas que confirmer ce qu’on savait déjà, elle ajoute que même une consommation modérée d’alcool peut impacter la fertilité masculine.

biere-alcoolPubliée au début du mois d’octobre dans la revue britannique British Medical Journal (BMJ), l’étude danoise révèle qu’une consommation de 5 verres d’alcool par semaine peut déjà avoir un impact non-négligeable sur la fertilité d’un homme via une baisse de la qualité de son sperme et de la quantité des spermatozoïdes présents.

Pour parvenir à ces conclusions, les scientifiques danois ont étudié, entre 2008 et 2012, les comportements de 1.221 Danois âgés de 18 à 28 ans mais aussi le lien entre l’absorption d’alcool et la qualité du sperme. Verdict : les hommes qui ont bu entre 5 et 40 verres d’alcool la semaine précédent l’examen ont vu la qualité de leurs spermatozoïdes diminuer plus ou moins drastiquement.

Même les “petits buveurs” sont touchés

Ce que nous apprend principalement cette étude danoise consiste dans le fait que même les “petits buveurs”, soit ceux qui boivent “seulement” 5 verres d’alcool par semaine, voient la qualité de leur sperme diminuer. Et l’effet de l’alcool sur la qualité du sperme va crescendo puisque après 40 verres par semaine, la qualité du sperme est amoindrie avec 33% de spermatozoïdes en moins que pour les “petits buveurs” et 51% en moins que pour une personne qui n’a rien consommé.

Une conséquence qui n’est pas irrémédiable

Heureusement pour les hommes qui consomment de l’alcool de manière modérée, l’impact de l’alcool sur la qualité des spermatozoïdes n’est pas irréversible puisque, si on en croit les conclusions de cette étude danoise, les effets de l’alcool sur la qualité du sperme seraient annulés en l’espace de 3 mois, soit la durée de la spermatogenèse.

Pour mettre toutes les chances de son côté lorsqu’on essaie de concevoir un enfant, on peut se tourner vers des compléments alimentaires divers.

Source de l’article : Fertilité masculine: une consommation modérée d’alcool peut être néfaste !

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

Les plus populaires

To Top