L’intérêt du test logiciel dans le développement d’applications

referty

Pourquoi réaliser un test de logiciel ?

Le test de logiciel relève d’une nécessité, notamment dans la production de nouveaux logiciels ou applications. Cette approche est même devenue une spécialité à part entière pour les développeurs et les webmasters. En effet, des organismes spécialisés dans l’informatique et le high-tech sont de plus en plus nombreux à proposer des formations en vue de la délivrance de diplômes ou attestations pour être testeur de logiciels, et des sociétés se positionnent sur ce créneau.

Le test de logiciels vise essentiellement à déceler les bugs avant le lancement d’un logiciel donné. Il permet de s’assurer au préalable de la qualité du logiciel à mettre la disposition des utilisateurs (employés d’une entreprise, consommateurs, etc.). Grâce à ce test, les créateurs de logiciels se prémunissent de dépenses conséquentes étant donné que le développement d’un logiciel jugé critique est coûteux. Le test s’oriente vers une meilleure gestion des anomalies après détection. Les anomalies en question sont généralement les différences constatées entre le comportement attendu et le comportement relevé pour le logiciel en phase test faisant l’objet d’une investigation.

La notion de correction et de réparation entre en ligne de compte lorsqu’il est question de tester des logiciels. Dans ce cas précis, le testeur doit être attentif à la non-régression quant aux modifications effectuées. Autrement dit, il faut veiller à ce que les modifications apportées ne génèrent pas de nouvelles anomalies à même de nuire aux performances du logiciel à tester. Pour l’exécution d’un test, il est indispensable d’utiliser des outils tests. Des développeurs ont même rendu possible l’automatisation de tests, précisément pour certaines phases.

Comment effectuer un test de logiciel ?

Le test de logiciel est l’apanage des développeurs ayant des formations ou/et des expériences dans ce domaine précis. Les outils logiciels utilisés pour l’exécution de ce type de test incluent, entre autres, des logiciels et des algorithmes. Dans la majorité des cas, chaque logiciel test est proposé avec son tutoriel. Il existe des logiciels qui effectuent un test d’intégration. Il existe aussi des logiciels qui sont utilisés pour l’analyse des performances de son système, d’un jeu en phase d’essai ou d’un projet à lancer.

La gestion des exigences concerne essentiellement les projets à lancer. Il consiste à analyser si le projet en phase de lancement répond efficacement aux attentes des clients et utilisateurs réels et potentiels. En ce qui concerne la gestion des anomalies, il faut noter que le logiciel élabore un historique ou un espace dédié pour la consultation de la totalité des anomalies constatées tout au long du test effectué. Le but fondamental est de veiller à ce que le comportement du logiciel ou du jeu vidéo à tester soit conforme au cahier de charges établi à l’avance.

Le test inclut l’évaluation de la performance et de la robustesse, la sécurité du système en général, la conformité du fonctionnement global avec les résultats attendus. Enfin, l’automatisation des tests est essentielle pour le gain de temps. Ce procédé est surtout demandé par les professionnels qui ont besoin de faire autre chose en simultané avec les tests. Des outils de test travaillent tous seuls une fois qu’ils sont lancés. Le testeur a uniquement pour tâche le suivi du bon déroulement des tests. Il est attentif aux bugs éventuels des outils qui effectuent automatiquement les tests. Cela permet d’ailleurs d’améliorer l’efficience de ces outils de test à chaque mise à jour ou création de nouvelles versions.

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

Les plus populaires

To Top