Recourir à une assurance scooter 50cc

Comme tout autre véhicule à moteur, la loi oblige aussi le scooter 50cc à être assuré. Dans ce sens, le propriétaire doit au minimum disposer de la formule responsabilité civile. Il est aussi possible d’adjoindre d’autres garanties à cette formule de base. Pour trouver la meilleure formule pour son scooter 50cc, utiliser un comparateur reste toujours le moyen le plus adéquat.

Assurance scooter 50cc, obligatoire pour tous

Chaque propriétaire doit souscrire une formule d’assurance scooter 50cc au risque de subir des sanctions graves. Le propriétaire doit avoir au minimum la garantie responsabilité civile qui permet d’indemniser les dégâts causés à des tiers dans un accident. Dans le cas contraire, le propriétaire ne recevrait rien et ne serait en aucun cas remboursé si lui ou son scooter subissait des dommages. Pour éviter ce genre de problème, il serait toujours plus judicieux de se souscrire à d’autres garanties en complément de la responsabilité civile. On peut très bien ajouter la garantie incendie ou vol, la garantie dépannage, la garantie sécurité conducteur ou la garantie dommage tous risques.

Assurance scooter 50cc, le prix des garanties

Il faut savoir que plus les garanties sont nombreuses, plus les cotisations à payer sont chères. De ce fait, il vaut mieux n’adjoindre que les garanties dont on a réellement besoin. Cependant, pour toutes les couvertures dont on désire profiter, il y a toujours des tarifs plus avantageux que d’autres. Ce qui veut dire que pour les mêmes couvertures, une compagnie d’assurance spécifique peut demander moins de cotisations que d’autres. Pour trouver cette compagnie, il est indispensable de recourir à un comparateur d’assurance scooter 50cc. Cliquez ici pour comparer les offres. Ce dernier est disponible dans divers sites en ligne. Par ailleurs, on doit aussi savoir que la tarification de ce type d’assurance dépend de l’âge du conducteur, de la date où il a eu son permis, du nombre d’accidents déjà causés et du modèle de scooter. Il faut aussi souligner que dans certaines conditions, il se peut que la compagnie d’assurance refuse d’indemniser l’assuré. C’est souvent quand les dégâts ont été intentionnellement provoqués par l’assuré lors d’un accident survenu quand celui-ci était en état d’ébriété ou a consommé des stupéfiants.

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

Les plus populaires

To Top